Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog Womensecret

  • : Womensecret: la femme dans toute sa splendeur
  • Womensecret: la femme dans toute sa splendeur
  • : Mode, Fashion, Beauté, les femmes et leurs secrets
  • Contact

Album gratuit

Rechercher

Liens

30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 07:33

rapex-anti-viol.jpgPour lutter contre les agressions sexuelles, un médecin a mis au point un préservatif féminin doté de crocs qui prend l'homme au piège lors d'une pénétration non-désirée.

Une doctoresse sud-africaine a développé un nouveau préservatif féminin conçu pour éloigner les éventuels violeurs, rapporte le Daily Mail. A l’âge de 20 ans, alors qu’elle était encore chercheuse en médecine, Sonnet Ehlers rencontrait une victime de viol complètement dévastée. Lors d'une interview pour CNN, elle a raconté ce que la patiente lui avait confié : "Si seulement j’avais eu des dents là-dessous". Elle lui a alors promis qu’elle ferait un jour quelque chose pour aider les gens dans son cas.

 

Il s’accroche sur le pénis lors de la pénétration…

40 ans plus tard, ce fut chose faite. Le Rape-aXe est né, un préservatif doté de crochets en forme dents qui s’accrochent sur le pénis lors la pénétration. Une fois en place, l’agresseur est littéralement pris au piège. Le préservatif ne peut être enlevé que par un docteur, procédure à laquelle Sonnet Ehlers souhaiterait voir participer les autorités afin de procéder à une arrestation. "Cela fait mal, l’homme ne peut plus uriner ni marcher lorsque le préservatif est en place".

 

S’il tente de l’enlever, c’est encore plus douloureux

"S’il essaye de l’enlever, cela lui fera encore plus mal… Mais cela n’arrache pas la peau, et il n’y a pas de danger de couper la circulation du sang". Pour le mettre au point, Ehlers a consulté des ingénieurs, des gynécologues et des psychologues pour l’aider dans la conception du design et s’assurer qu’il ne soit pas dangereux.

 

"C'est une forme d'esclavage"

"La situation idéale pour une femme serait de le porter lorsqu’elle se rend à un rendez-vous avec un inconnu ou dans un quartier où elle ne se sent pas à l’aise," a-t-elle ajouté. Mais les critiques estiment que ce préservatif anti-viol expose les femmes violées à encore plus de violence lorsque l’homme est pris au piège. "C’est aussi une forme d’esclavage," a déclaré Victoria Kajja du centre pour le contrôle des maladies et la prévention en Uganda : "Cette peur que vit la victime et l’acte de porter un préservatif pour anticiper l’agression représente un esclavage qu’une femme ne devrait pas subir".

 

En Afrique du Sud, près d'un homme sur 3 a déjà violé

Selon Human Rights Watch, l’Afrique du Sud est l’un des pays les plus touchés par le viol dans le monde. Une étude de 2009 rapporte que 28% des hommes sondés avaient déjà violé une femme ou une fille. Un homme sur 20 l’avait fait dans l’année précédente. 16% de la population est contaminée par le virus du sida.

30.000 de ces préservatifs anti-viol sont actuellement distribués dans les villes sud-africaines, où la coupe du monde se déroule actuellement. Après cette période d'essai, il est disponible pour un peu moins de 2 euros.

source:  rtlinfo


Partager cet article

Repost 0

commentaires