Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog Womensecret

  • : Womensecret: la femme dans toute sa splendeur
  • Womensecret: la femme dans toute sa splendeur
  • : Mode, Fashion, Beauté, les femmes et leurs secrets
  • Contact

Album gratuit

Rechercher

Liens

15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 08:52

jeans-delave-levis-h-m-sablage-mortel.jpgDeux grandes marques de vêtements ont décidé de supprimer les jeans délavés au sable de leurs rayons. En cause: les procédés qui permettent de créer cet aspect "usé", extrêmement nocifs pour les travailleurs
Le jean délavé avec son  aspect vintage ou destroya toujours séduit mais ce que beaucoup ignorent c'est qu'il est dangereux pour les ouvriers qui le fabrique. Le procédé dit de "sablage", qui consiste en une projection de sable sur le tissu, expose les ouvriers à de fines particules chargées en silice qui peut provoquer une maladie pulmonaire grave, la silicose.

En Turquie, en Chine, au Bangladesh et en Egypte, où ces vêtements sont fabriqués, entre 4000 et 5000 travailleurs ont développé la silicose, la maladie des mineurs.

 h-m.jpgH & M et Levi Strauss se sont engagés à ne plus produire de jeans délavés à partir de ce procédé de sablage. Dans un communiqué commun publié début septembre, elles invitent tous leurs concurrents à en faire de même.

D'autres techniques existent, comme le "stonewashing", qui consiste en un frottement répété à l'aide de pierres

levi'sDes modes de production sécurisés qui ne donnent pourtant pas le même résultat selon l'association Ethique sur l'étiquette: "L'utilisation des pierres donne un aspect vieilli à tout le jean, seul le sablage donne un blanchiment sur des zones précises".
H&M et Levi-Strauss espérent de leur côté que leurs concurrents adopteront la même position: pour l'instant, le consommateur est libre de choisir entre mode et éthique.

Jeans à la mode: le prix à payer [1/2]


Jeans à la mode: le prix à payer [2/2]

Partager cet article

Repost 0
Published by wonderwoman - dans MODE - BEAUTE
commenter cet article

commentaires